octobre 24

0 comments

Je tombe toujours sur des hétéros : le syndrome de l’hétéro-fictive

Elles vous font tourner la tête.

Ces femmes que vous rencontrez à votre fac, à votre travail, à votre club ou association, dans la rue, dans les transports en commun, à votre bar préféré, à cette soirée entre potes, à un concert, au cinéma, à un spectacle... le hic ?

"Elles sont toutes hétéros !" criez-vous toutes en chœur !

C'est logique. Il y a un 1% d'homosexuel.le.s en France. Non en fait, 6%.... euh 7%. 10% en région parisienne ! 15%... bref, il n'y en a pas beaucoup. 

Bien sûr, on ne compte pas les personnes qui se refoulent. Ou qui ont eu une expérience homosexuelle une fois puis, ont fini par se mettre en couple avec un homme. Ou celles qui se définissent hétéros mais, susceptible de pouvoir craquer au moins une fois dans leur vie pour une femme. Ou ceux et celles qui s'ignorent encore. Et bien sûr, on ne parle pas de milieu en particulier.

Ce qui fait tout de même beaucoup de paramètres qui rendent ces chiffres presque improbables. Mais c'est embêtant parce que, vous l'expérimentez au quotidien.

Lorsque vous rencontrez une femme qui vous plaît, vous voyez bien qu'elle est hétéro. Ou qu'elle se déclare hétéro. En tout cas avec un copain. Pourquoi pas même, mariée à un homme. Ce qui est suffisant pour avoir ce que l'on appellerait une présomption d'hétérosexualité.

Et voilà, encore une femme pour qui vous fondez comme glace au soleil : vous tombez toujours sur des hétéros.

Vous aimeriez vivre une vie où vous pourriez ressentir des attirances pour certaines femmes, tentez votre chance. Vous aimeriez ne pas la séduire seulement SI vous n'avez pas été suffisamment séduisante, mais, PAS parce qu'elle est hétéro.

Mais ça, c'est possible à imaginer si vous avez réellement mis toutes les chances de votre côté pour la séduire. Et ce n'est pas si facile à savoir...

Dans tous les cas, cela vous empêche de :
  • Prendre confiance en vous et votre potentiel de séduction
  • Vous sentir désirable
  • Vivre des rencontres amoureuses
  • Vivre librement vos attirances alors que vous êtes prête à les assumer

Vous voudriez arrêter de craquer systématiquement pour des femmes inaccessibles, vous avez envie de vous diriger vers des femmes prêtes à vivre cette relation avec vous.

Alors pourquoi ? N'y a-t-il aucune femme attirée par les femmes dans votre entourage ? Êtes-vous seule à vivre cette expérience ? Comment faire pour rencontrer des femmes qui partagent vos attirances ? Y a-t-il des endroits à privilégier, des comportements qui vous nuisent ?

Le but de cet article sera de vous faire adopter un nouveau regard. De nouvelles opportunités. De nouvelles expériences. Nous allons voir les raisons pour lesquelles vous tombez toujours sur des hétéros.


Êtes-vous sûre de "toujours tomber sur des hétéros" ?


Il y a des gens qui vont se dire "Argh, à chaque fois c'est pour moi !" quand ils reçoivent pour la cinquième fois un procès-verbal. Ou bien quand ils marchent dans une crotte avec le mauvais pied.

Mais ils ne vont pas compter toutes les fois où ce n'est pas arrivé.

On ne se dit jamais, lorsque l'on conduit et que l'on ne prend pas de procès-verbal : "Wow, c'est la centième fois que je ne me prends pas d'amendes !", ou bien à chaque pas que l'on fait un pas "Wow, c'est le millionième pas où je ne marche pas dans une crotte !".

Notre esprit a une petite tendance à se focaliser sur les éléments qui sont importants pour nous. Si vous faites grandir l'idée que vous êtes entourée d'hétéros, la fois où vous tomberez sur une hétéro, vous vous direz : "Argh, à chaque fois je tombe sur une hétéro !".

Je vis les choses différemment. Je ne pars pas du principe d'une présomption d'hétérosexualité, mais de la présomption d'une opportunité. Je ne me demande donc pas si une femme est hétéro. Je me dis plutôt qu'elle peut être attirée par des femmes, jusqu'à preuve du contraire. Et non l'inverse.

Lorsque j'étais plus jeune, j'avais tendance à penser qu'il n'y avait que des hétéros. J'avais pourtant croisé des femmes homo, bi ou pan, parmi des élèves ou étudiantes mais, j'étais quand même persuadée que tout le monde était hétéro.

Alors qu'aujourd'hui, à chaque fois que je croise une femme bi, pan ou homo, je me dis : "Wow, c'est fou le nombre de femmes attirées par les femmes !". Mais je ne relève pas le fait que mon entourage soit majoritairement hétéro.

Est-ce qu'entre temps, la population des femmes attirées par les femmes a grandi ? Bien qu'il y ait des études qui démontrent une augmentation, évidemment, rien n'a changé. Si ce n'est quelques contextes et facteurs particuliers.

Alors posez-vous d'abord cette question, c'est la toute première étape : n'y a-t-il réellement que des femmes hétéros dans votre entourage ?

Si votre réponse est oui, alors, à moins que vous soyez dans un contexte particulièrement fermé à l'homosexualité, le problème est plus probablement lié au fait que vous n'avez pas suffisamment d'opportunités de rencontres, ou bien que vous faites erreur sur l'orientation des personnes que vous rencontrez.

Par exemple, si vous avez une tendance à vous dire qu'une femme en couple avec un homme est hétéro, alors, vous êtes dans ce cas de figure.

Si vous ne rencontrez pas au moins cinq personnes nouvelles chaque mois, ou cinq personnes avec qui vous créez de nouveaux liens, même éphémères, furtifs, même le temps d'une pause café, d'un bonjour, alors vous devriez développer votre cercle social. Mais on y reviendra.

Si votre réponse est non, alors, cela veut dire que le problème ne vient pas du fait que vous "tombiez toujours sur des hétéros", mais plutôt sur vos attirances en elles-même. A votre manière de vous attarder sur certains détails, mais d'en ignorer d'autres. 

Et c'est ce dont nous allons parler au prochain point.

Vous craquez "toujours pour des hétéros" ? Essayez un autre point de vue !


Si vous vous dites avoir craqué "encore sur une hétéro", c'est probablement que vous avez développé un attachement ou un sentiment fort pour une femme en particulier, et que cette femme a verbalisé le fait qu'elle était hétéro. Ou bien elle a craqué pour un homme et s'est mise en couple avec lui, et cela vous dépite.

Sauf que, vous avez peut-être tort et vous devriez adopter un nouveau point de vue.  Faites un test que j'appellerai : le test en entonnoir.
Imaginez que la sexualité est un entonnoir qui ressemblerait à ceci. Dans cet entonnoir, lorsque vous rencontrez une femme, ne partez pas du principe qu'elle est hétéro. Mais partez du principe que :
  1. Si vous ne détenez pas d'informations sur une préférence plus qu'une autre, elle peut être attirée par les hommes ET les femmes.
  2. Si vous voyez une préférence pour un genre ou un autre, alors ne vous dites pas qu'elle n'a qu'une préférence : elle peut être attirée par un homme ET des femmes, ou une femme ET des hommes.
Tant que vous n'avez pas de définitions claires et sans ambiguïté (donc, si elle vous l'a dit clairement) sur son orientation, vous ne pourrez pas prétendre qu'elle est hétérosexuelle ou homosexuelle.

Parce que même une femme ayant été vingt ans avec un homme peut éprouver un jour des sentiments pour une femme. Cela ne veut RIEN dire.

En modifiant votre perception de l'orientation des femmes que vous rencontrez, vous vous rendrez compte qu'il existe en fait bien plus de femmes potentiellement attirées par les femmes que le contraire. Cela vous pousse à mener vos rencontres plus en profondeur.

Pour vous aider à reconnaître les signes d'attirance envers les femmes (et surtout envers vous), téléchargez notre guide gratuitement si ce n'est pas déjà fait.


"Je tombe toujours sur des hétéros" : élargissez votre cercle de rencontre


La probabilité de rencontrer des femmes attirées par les femmes serait donc inférieure, à la probabilité de rencontrer des femmes attirées par les hommes.

Ce qui ne signifie pas pour autant qu'une femme ne puisse pas être attirée par les hommes ET les femmes.

Quelle est donc la meilleure façon de ne pas toujours tomber sur des hétéros ? En élargissant votre cercle de rencontre, bien sûr. C'est mathématique : plus vous augmentez les liens que vous créerez avec des personnes, plus vous serez susceptible de rencontrer des femmes attirées par les femmes. Mais comment ?


1/ Utilisez les écosystèmes


Il faut voir votre cercle social comme un écosystème. Un univers à vous dans lequel il existe des relations entre un groupe d'individus et un autre, mais également entre un univers et un autre (représenté en orange sur le schéma).
Donc si vous rencontrez une personne, cette personne a elle-même son propre écosystème, dans lequel il existe des personnes qui ont d'autres écosystèmes.

C'est ce qui m'a permis par exemple de rencontrer une femme attirée par les femmes, par le biais de ma famille proche : ma cousine avait elle-même son propre écosystème. Elle a créé un lien entre son écosystème et moi qui m'a permis de rencontrer ma première relation amoureuse "officielle".

C'est la première manière d'élargir votre cercle social. Vous devez donc vous attacher à soit :
  • Élargir votre environnement (association, groupe d'ami.e.s éloigné.e.s, proches, collègues...)
  • Créer une connexion entre votre propre écosystème et celui des autres

2/ Créez des rencontres positives


Il y a également des rencontres/relations qui vont être :
  • Positives  : elles vont vous apporter quelque chose du point de vue de la connaissance, de l'expérience, de l'amitié qui vont vous donner une richesse
  • Neutres : elles ne vont pas apporter de nouvelles connaissances, expériences, amitiés
  • Négatives : elles vont apporter des connaissances, de l'expérience, de l'amitié mais vont davantage vous enlever une richesse
Si vos rencontres sont neutres, ça ne vous permettra pas de développer des relations grâce auxquelles vous pourrez créer une connexion avec d'autres écosystèmes. Rencontrer beaucoup de personnes sans développer de connexions ne vous servira pas à grand chose.

Vous n'aurez pas aussi la possibilité d'approfondir des relations avec des femmes attirées par les femmes, et réduirez vos chances de reconnaître les personnes qui sont compatibles avec vous. Vous aurez donc l'impression de toujours "tomber sur des hétéros".

Si au contraire vos rencontres sont positives, vous créerez une connexion suffisamment forte pour développer votre cercle social. Comment faire de vos rencontres des apports positifs ?
  1. Donnez de la connaissance : des informations qui peuvent être utiles aux personnes que vous rencontrez. Par exemple, si une personne recherche un bon restaurant vegan, lui donner l'information créera cette connexion.
  2. Donnez de l'expérience : par exemple, si une personne souhaiterait faire son premier tour en moto, et que vous en avez une, lui faire vivre cette expérience créera une connexion forte entre vous. Elle pourrait vous rendre cette expérience à son tour.
  3. Donnez de la réciprocité : une autre façon de créer une connexion avec les personnes que vous rencontrez et de rechercher les points communs pour créer des passerelles entre vous. Cela vous permettra d'accéder à de la connaissance et à de l'expérience grâce à vos rencontres.
Cette liste n'est pas exhaustive mais elle vous permettra d'ors-et-déjà de créer des connexions positives qui seront utiles pour développer votre écosystème.

Mise en pratique :

Imaginez que vous rencontrez une personne qui recherche un restaurant vegan. Vous lui donnez le nom d'un restaurant, elle le teste, elle est très satisfaite et vous remercie.

Et pour vous remercier, elle vous propose un échange de connaissance. Par exemple, vous recherchez un bon spot pour faire de la randonnée et elle en connait un. Et justement, elle connait quelqu'un qui souhaiterait faire sa première randonnée et vous lui proposez de faire le parcours ensemble.

Après avoir échangé cette expérience, la personne décide de vous remercier et vous invite à venir boire un verre chez elle parce qu'elle organise une soirée entre ami.e.s.

Vous rencontrez ses ami.e.s et l'une d'elle souhaiterait acheter sa première moto mais n'y connait rien. Et justement, la semaine dernière vous avez rencontré une femme passionnée de moto et vous décidez de faire le lien entre elles.

Pour vous remercier, cette femme vous invite plus tard à faire une tournée en moto avec son club. Et durant cette tournée, vous rencontrez finalement une femme qui vous attire et qui est attirée par les femmes.

C'est ce que peut vous permettre l'élargissement de votre cercle social en utilisant votre propre écosystème déjà existant.

Nous allons aborder le dernier point, et non des moindres, qui peut expliquer que vous tombiez toujours sur des hétéros et qui vient de votre manière d'être attirée par les personnes que vous rencontrez.


"Je tombe toujours sur des hétéros" : votre regard sur les femmes attirées par les femmes


Alors là, je vais aborder un point un peu épineux. Et il ne vous plaira peut-être pas. Longtemps, on nous a dit que nous n'avions pas de contrôle sur les personnes par lesquelles nous sommes attirées. Si nos préférences du point de vue de l'orientation ne sont pas à remettre en question, l'expérience montre qu'il en va différemment avec nos attirances...

N'avez-vous pas remarqué que vous aviez tendance à être toujours attirée par le même genre de personnes, soit du point de vue physique, soit du point de vue de la personnalité ?

Bien sûr, vous ne contrôlez pas le fait qu'une personne vous attire... parce que ce n'est pas vous qui dirigez vos attirances. C'est votre cerveau, votre expérience, vos représentations, vos désirs.

Longtemps, j'ai cru être attirée par des femmes qui avaient "confiance en elles", qui dégageaient de l'assurance. Alors qu'en réalité, elles étaient plutôt inaccessibles avec une difficulté à s'engager sur le long terme (à comprendre, instable émotionnellement). Leur expérience amoureuse avec d'autres personnes le montrait. Cela me donnait donc l'illusion d'une confiance en soi qui cachait en réalité une incapacité à s'engager dans une relation stable et équilibrée.

Lorsque je m'en suis rendue compte, je recherchais des personnes qui étaient saines, équilibrées dans leur vie. Et là, je tombais bien moins facilement sous le charme d'une femme instable, alors que je craquais pour les femmes qui savaient ce qu'elles voulaient dans leur vie. 

Ce que vous attendez d'une relation, ce que vous recherchez dans une relation, la projection que vous avez sur ce qui vous attire chez quelqu'une (une qualité), et comment elle le montre, a un lien très fort avec vos attirances. 

Si vous êtes attirée par les personnes "franches" et "honnêtes", et que vous pensez qu'une personne est "franche" alors qu'elle a plutôt des difficultés à gérer sa colère et a des tendances à l'agressivité, vous pourriez aussi vous rendre compte qu'il existe des personnes honnêtes qui peuvent rester respectueuses. Ce n'est donc pas l'agressivité que vous recherchiez, mais la franchise et l’honnêteté.

En réalisant cela, vous économiserez peut-être 5 ans de thérapie. Mais quel est le lien avec le fait que vous tombiez toujours sur des hétéros ?

Avant d'analyser ce que vous recherchez réellement chez les personnes hétéros que vous rencontrez, vous devriez essayer de comprendre... pourquoi les femmes attirées par les femmes que vous rencontrez ne vous attire pas.

Pendant des années, j'ai été viscéralement attirée par les femmes hétéros. Pourquoi ? Non pas parce que j'étais attirée par leur orientation, ou le fait qu'elles aimaient les hommes, mais parce que j'étais attirée par une idée stéréotypée de la féminité.

J'adorais les femmes qui dégageait cette aura liée à leur manière d'exprimer leur genre féminin. Parce qu'en réalité, une femme hétéro qui portait le look "butch" ne m'attirait pas. Or, quand je rencontrais des femmes qui se définissaient lesbiennes, je les associais tout de suite à leur look plutôt butch.

Enfin, j'ai eu une période où je me définissais plutôt trans. Avec du recul, je peux dire aujourd'hui que le fait d'être attirée par des femmes hétéros me permettaient de "prendre le contrôle" de mon identité de genre et m'était plus confortable que séduire des femmes lesbiennes.

Lorsque j'ai, petit à petit rencontré des femmes attirées par les femmes plus "fem", "lipstick", et qu'en prime, j'ai fini par plutôt m'identifier à une personne agenre, à ce moment-là j'ai complètement cessé de craquer pour des hétéros.

Pourquoi ? Parce que :
  1. Les femmes hétéros ne me renvoient pas de jeu de séduction particulier. Elles sont donc moins séduisantes.
  2. Les histoires avec les femmes hétéros sont impossibles (à moins qu'elle soit refoulée ou qu'elle se découvre un jour une attirance pour une femme) et que j'ai besoin de me projeter dans une relation sexuelle et/ou romantique pour éprouver du désir (sinon, c'est la friendzone).
Alors, posez-vous cette question : qu'est-ce qui ne vous plaît pas parmi les femmes attirées par les femmes que vous rencontrez ? Puis : qu'est-ce qui vous attire chez les femmes uniquement attirées par les hommes que vous rencontrez ?

Pour vous aider, voici quelques pistes (non exhaustif) :
  • Sa manière d'exprimer sa féminité
  • L'impossibilité de la relation (et donc de concrétiser une relation homosexuelle)
  • Le goût du défi
  • La transidentité
  • La peur de passer à l'action
  • Le désir de se conformer à la norme
  • Le refoulement/le déni de son homosexualité
  • L'idée que vous ne pouvez intéresser personne/ne plaire à personne (votre manque de confiance en vous)
Il est important que vous vous posiez la question parce qu'il est réellement très improbable que vous ne soyez jamais attirée par les femmes attirées par les femmes, si vous êtes attirées par les femmes hétéros (j'espère que vous avez suivi).

Le meilleur moyen de vous en rendre compte, c'est de vous rendre rapidement sur une application de rencontres au sein de laquelle vous pourrez voir différents profils de femmes attirées par les femmes : n'y a-t-il AUCUNE femme avec qui vous souhaiteriez échanger ?

Alors, il se peut que vous ne tombiez pas TOUJOURS sur des femmes hétéros... mais que vous ratiez TOUJOURS celles qui ne le sont pas.


Tags

coming out, homophobie


​Pour ​séduire la femme qui vous plaît, il faut​ mettre toutes les chances de son côté.


Lisez notre guide gratuit pour franchir les obstacles : on vous montre le chemin, pas à pas.

​S'inscrire ici :

Vous aimerez peut-être aussi...

Je tombe toujours sur des hétéros : le syndrome de l’hétéro-fictive

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Découvrez toutes nos formations gratuites

>