octobre 15

0 comments

Comment séduire une femme qui n’assume pas (encore) son attirance pour les femmes

Aujourd'hui, nous abordons un sujet qui a été choisi par les abonnées de la Newsletter. Elles ont la possibilité de voter tous les premiers mercredis du mois pour le prochain sujet qui sera abordé sur le blog, et même, de proposer leur propre sujet d'article. Si vous êtes intéressée, vous pouvez vous inscrire à la Newsletter en choisissant le cadeau de bienvenue de votre choix. Pour cela, vous pouvez faire un tour sur notre page "Guides"

S'il y a bien une expérience que nous ne partageons pas avec les personnes hétéros, c'est celle d'assumer nos attirances pour le même genre.

Et si vous-même avez déjà accompli ce chemin, que vous êtes arrivée à l'accepter pour vous-même, ce ne sera peut-être pas le cas des femmes que vous allez rencontrer...

Et ça peut vous faire vivre plusieurs sortes de difficultés :

  1. Ne pas savoir si elle est attirée par les femmes ou non, du fait de son refoulement ou de son déni
  2. Avoir peur de la brusquer, d'aller trop vite et de mal vous y prendre
  3. Vous confronter à cette difficile idée que, même en 2020, il existe encore des personnes qui puissent être homophobes et que cela pèse dans la balance de nos rencontres

Chaque femme va parcourir sa propre voie vers l'acceptation de soi, de ses attirances, de ses désirs. L'article n'aura pas pour objet de contraindre une femme à s'assumer. Ni comment l'influencer pour qu'elle le fasse.

Le sujet de cet article en réalité... c'est vous. Parce que, s'il pourra être difficile pour cette femme de lâcher prise dans une relation avec une femme, j'imagine très bien ce que vous pourriez ressentir auprès d'une femme qui ne s'assume pas et pour qui vous éprouvez des élans.

Dans ma vie, j'ai pu rencontrer plusieurs femmes qui ne s'assumaient pas totalement dans leur orientation. Avec l'une d'entre elles, je me suis sentie malheureuse au possible.

J'ai aussi fait la rencontre d'une femme qui se définissait hétéro, et avec qui, pourtant, j'ai vécu une histoire amoureuse qui a duré un an. Mais c'était loin d'être de tout repos. Sa mère n'acceptait pas non plus notre relation et, il lui était impossible de parler de moi.

Mais il y a aussi mon histoire... ayant été dans le refoulement jusqu'à mes 17 ans, il était inconcevable pour moi de répondre aux sentiments d'une femme.

Et s'il y a bien une chose que j'ai apprise de ces expériences, c'est que le désir ou l'amour ne suffisent pas à écrire une belle histoire.

Bien qu'une femme puisse ressentir de sincères sentiments ou désirs pour vous, le poids du refoulement ou du déni peut être tel qu'il leur est impossible de se les autoriser.

C'est pourquoi je ne veux pas vous cacher que ce ne sera pas facile. Il vous faudra beaucoup d'empathie. De patience. De bienveillance. D'écoute. D'attention. Mais surtout, prendre garde à ne pas franchir certaines limites avec vous-même, dont votre amour propre.

Et si malgré ces avertissements, vous êtes toujours tentée par l'aventure... alors nous allons voir comment séduire cette femme, en évitant de la brusquer, en lui permettant de trouver un repos chaleureux dans vos bras, et lui donner une confiance suffisante pour qu'elle puisse lâcher (enfin) prise.


Refoulement : attention aux pièges !

Avant de commencer, je tiens à m'assurer que vous ayez conscience des épreuves que vous allez devoir surmonter, et vous permettre de bien réfléchir à ce que vous souhaitez obtenir de cette histoire avant de vous lancer.

Ceci pour ne pas vous contraindre à la souffrance. A encaisser les coups.

Pour cela, voici les points dont vous devriez vous assurer :


1. Avoir suffisamment d'opportunités de rencontres

Si vous bloquez sur cette fille en particulier, vous frôlerez le risque de l'obsession amoureuse. Et cela ne va pas vous permettre de bien vivre cette expérience. Assurez-vous d'avoir suffisamment d'opportunités pour ne pas endosser le rôle de sauveuse, et être dans le bon état d'esprit de la rencontre.


2. Ne pas tomber dans la certitude

Que vous pensiez que cette fille ne s'assume pas reste une hypothèse (à moins qu'elle vous l'ait confirmé). Il se pourrait donc aussi qu'elle soit simplement hétéro. Vous ne devez donc pas placer tous vos espoirs amoureux en elle, et lui laisser le choix de sa propre expérience.


3. Assumer vos propres attirances

Si vous-même n'êtes pas au clair sur vos attirances, il faudra prendre garde à ce que cette situation ne déteigne pas sur vous. Si vous souhaitez insuffler à cette femme de la confiance et de l'assurance, il faudra bien puiser ces ressources chez vous...


Si vous éprouvez des doutes quant à ces points, je vous invite à vous pencher quelques minutes sur la question : ils sont vos gilets de sauvetage. Ils vont vous permettre de rebondir et de ne pas vous laisser totalement envahir par cette histoire. 

Dans le point suivant, nous allons voir comment le fait d'assumer vos propres attirances peuvent l'aider dans son propre cheminement.


Soyez le bon miroir

Un point important que vous devez garder en tête tout au long de cet article, c'est que les êtres humains sont des êtres empathiques... et mimétiques. 

Que faites-vous lorsqu'une personne sursaute soudainement ? Vous prenez peur et vous vous mettez à vous inquiéter alors que vous ne savez pas ce qu'il se passe.

Que faites-vous si vous êtes dans un groupe où des personnes se mettent à rire ? Vous souriez. Et même parfois, vous rirez avec elles, sans même connaître la blague.

Alors imaginez qu'une personne souhaite voyager dans un pays nommé Lesbosland avec vous. Vous connaissez ce pays mais, pas elle. Au coin d'une rue, vous sursautez ? Elle prendra peur. Au coin d'une autre, vous prenez des précautions ? Elle se mettra sur ses gardes.

Et je suis presque sûre qu'elle gardera le souvenir d'une mauvaise expérience.

Imaginez maintenant qu'elle voyage dans ce pays avec vous mais, que vous la rassuriez. Que vous lui dites que rien de grave ne peut se produire. Que vous êtes là pour la guider. Que vous lui montriez que vous marchez librement dans les rues, que vous lui montriez les plus beaux endroits...

A ce moment-là, elle prendra confiance. Elle aimera l'expérience qu'elle vivra, même si elle doutait jusqu'à présent.

C'est pourquoi il est important que vous vous sentiez vous-même assumée dans votre orientation : pour être le bon miroir. Voyons dans le point suivant comment le faire.


Prenez le risque d'être spontanée

Si vous redoutez son jugement ou sa façon de vous percevoir, uniquement parce que vous lui trouvez du charme, de la beauté ou une intelligence particulière, il y a peu de chances qu'elle place sa confiance en vous. 

Sans tomber dans la drague lourde, ne pas hésiter à le lui exprimer avec spontanéité l'aidera à lui faire comprendre qu'il n'y a rien de mal dans le fait de ressentir. En voici un exemple :

Un jour, une fille que j'attirais (mais qui ne l'assumait pas) m'a téléphoné. En décrochant, elle m'a dit un simple "Bonjour Stéphanie", avec une belle intonation dans la voix. Je lui ai dit : "Voilà une belle manière de commencer ma journée". Et je peux vous dire que même à travers le téléphone, j'ai perçu son sourire.

Cherchez à trouver cette spontanéité dans vos échanges. Non pas en inventant des compliments de toutes pièces, ou en cherchant à exprimer absolument votre attirance : ce serait maladroit.

Mais en partageant des sensations, des impressions, des sentiments sincères avec elle.

Vous aimez sa robe ? "Cette robe te va à merveille".

Elle vous étonne par son intelligence ? "Ton intelligence me surprend chaque jour".

Elle fait un geste dont la générosité vous touche ? "Ta générosité est touchante".

Si l'exercice peut vous paraître difficile, je peux pourtant vous assurer qu'être libre dans votre manière de communiquer aide grandement les autres à s'ouvrir à leur tour.

Il y a un ingrédient qui vous permettra de ne pas tomber dans la lourdeur ou de la brusquer : la légèreté.


Faites preuve de légèreté

Si une femme refoule ses attirances, c'est qu'elles présentent pour elle un enjeu. Alourdir davantage la situation ne l'aidera donc pas à s'ouvrir. 

Si vous lui imposez de dire quelque chose qu'elle ne souhaite pas partager avec vous, vous allez la braquer. C'est pourquoi vous devez faire preuve de légèreté dans vos échanges. Comment ?

  • En faisant preuve d'indépendance : si elle prend de la distance, qu'elle recule dans son cheminement, ou qu'elle prend soudainement des précautions, vous devez pouvoir démontrer que vous êtes capable d'accepter et respecter que vos désirs ne soient pas réciproques.
  • En lui faisant vivre des émotions positives : plutôt que de parler d'homosexualité ou de coming out, faites-lui vivre de bons moments en votre compagnie. Elle vous associera davantage à des émotions positives qu'à l'enjeu de son refoulement.
  • En la rassurant : si elle vous dit ne pas se sentir prête, ou avoir besoin de temps, démontrez-lui qu'elle ne doit pas se mettre la pression.


Valorisez son expérience

Les ancrages sont des mécanismes puissants. Si l'on vous a répété tout au long de votre vie que vous étiez lente, c'est une information que vous allez garder dans votre mémoire.

De même, si elle parvient à faire des pas, même minimes, vers l'acceptation de ses attirances, vous devrez préférer valoriser son expérience plutôt que la dévaloriser.

Par exemple, si elle vous dit : "je pense que je suis attirée par les femmes mais, je ne suis pas sûre...", n'allez pas lui dire qu'elle doit arrêter de se voiler la face. Vous pourriez au contraire lui dire que c'est déjà une très bonne chose qu'elle prête attention à ses ressentis.

Une personne qui cherche à dépasser ses sentiments de honte, de déception, de peur, aura besoin de se sentir écoutée et soutenue. Plus vous lui donnerez confiance dans ses réussites, et plus elle ressentira l'envie de s'ouvrir à l'expérience.


Faites preuve de compréhension et d'empathie

Il peut être douloureux pour vous qui avez déjà parcouru un certain chemin de se confronter à une personne qui se trouve au point de départ.

Vous avez dû affronter les regards des autres, en commençant par le vôtre.

Vous avez dû exprimer, d'une manière ou d'une autre à vos proches, vos attirances pour les femmes.

Vous avez dû gagner suffisamment confiance en vous pour oser envisager rencontrer des femmes qui vous plaisent et vivre vos amours au grand jour.

Alors, oui, ça peut être très frustrant. Cependant, rappelez-vous ce que je vous ai dit au début de l'article : vous devez prêter attention aux trois points qui restent vos gilets de sauvetage.

Il est important d'avoir des opportunités de rencontres : cela évite des sacrifices que vous ferez au dépend de votre bien-être, et de faire la part des choses entre vos envies réelles, et les possibilités qui vous sont offertes par l'expérience.

Il est important de ne pas tomber dans la certitude : si vous souhaitez séduire cette femme, malgré les contraintes d'un refoulement ou d'un déni, vous devez pouvoir garder un maximum de recul sur la situation pour ne pas en être affectée.

Il est important d'assumer vos propres attirances : au delà de l'idée qu'elle puisse manquer de confiance en elle par mimétisme, une acceptation trop fragile de votre propre identité peut se retrouver très impactée par ce type d'expérience.

Dans notre dernier point, nous allons donc voir que faire si ça ne marche pas malgré tout.


Et si ça ne marche pas malgré tout

Malgré vos efforts d'attention, de bienveillance, d'ouverture à son expérience, vous vous rendez compte que vous ne parvenez pas à créer une relation plus intime avec elle. Ou bien, vous commencez à sérieusement douter de votre hypothèse : elle est peut-être bien hétéro.

Tout d'abord, vous pouvez vous féliciter : cette expérience vous aura appris malgré tout. Parce que vous aurez développer une intelligence sociale bien plus importante en vous confrontant à la différence qu'en vous confrontant à des situations connues.

Et si le chemin n'est pas fini pour elle, vous avez certainement, d'une manière ou d'une autre, participer à son expérience.

Et maintenant ? Maintenant vous devez penser à vous, et vous posez cette question : qu'ai-je à gagner de poursuivre mes efforts ? Pourquoi ne pas me diriger vers des femmes assumées qui sont prêtes à vivre cette histoire avec moi ? Pourquoi cette fille-là, avec qui la relation amoureuse est impossible, et pas une autre, plus disponible ?

Regardez bien autour de vous. Regardez les opportunités qui vous sont offertes. Observez les femmes que vous rencontrez, ou celles que vous vous apprêtez à rencontrer.

Prêtez attention à leur manière de vous exprimer leurs sentiments, leurs sensations, leurs impressions de vous.

Parmi elles, il y a une femme qui est prête à vivre cette histoire avec vous mais, qui attend que vous l'acceptiez... pourquoi ne pas laisser une chance à cette histoire ?


Tags

acceptation de soi, assumer, coming out, homophobie, refoulement


​Pour ​séduire la femme qui vous plaît, il faut​ mettre toutes les chances de son côté.


Lisez notre guide gratuit pour franchir les obstacles : on vous montre le chemin, pas à pas.

​S'inscrire ici :

Vous aimerez peut-être aussi...

Comment séduire une femme qui n’assume pas (encore) son attirance pour les femmes

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Découvrez toutes nos formations gratuites

>